3 cases à cocher avant son cours de langue

checklist
checklist

Le coût, vous y avez pensé. La qualité, le temps nécessaire et l’effort, idem. L’endroit où vous travaillerez? Déjà prêt: un coin au balcon ou dans la cuisine, solitude, wifi et crayons tendance. On commence?

Non! Aller où, sans boussole?

  • Vous avez choisi une langue. Vous y tenez encore?

a) Oui!
b) Euh…oui?

Si c’est votre chef qui décide, on n’y peut rien. Si vous auriez préféré autre chose, essayez de comprendre pourquoi vous avez accepté.  C’est bon pour le travail? C’est ce que vos amis apprennent? Vous aimez le son du mot “vacances”? Vous allez, peut-être, découvrir qu’au fond, vous aimez bien la langue et vous désirez l’apprendre.

  • De 1 à 3, quelle description de “parler couramment” vous semble la bonne?

1. “Réserver un hôtel, se nourrir, rentrer chez soi.”
2. “Ma belle-mère ne parle pas français.”
3. “Ce poste de Responsable Clientèle, j’en ai assez!”

Si vous avez répondu “1” ou “2”: quelques tournures de phrases, un peu de grammaire, du vocabulaire pour parler cuisine avec les natifs… C’est bon, si les malentendus type “traduction-machine” ne vous dérangent pas.
À vous qui avez répondu “3”, je recommanderais de ne pas esquiver la grammaire ni la structure. (“1” et “2” ne perdraient pas pour essayer, non plus.)

  • Que pensez-vous de la culture liée à cette langue?

a)”Rien du tout sur Netflix, ni aux librairies. Ils sont des sauvages ou quoi?”
b)”M’est égal, question de qualifications CV.”

Vous devriez faire demi-tour dès cet instant même. La motivation vous manque, la curiosité ne vous dit rien, mieux vaut abandonner et poursuivre ce qui vous intéresse vraiment.

 

C’est tout.

Bonne chance et bon voyage linguistique!